UGB : les étudiants s’opposent à l’orientation de 5000 nouveaux bacheliers

0
13

Les étudiants de l’université  Gaston Berger de Saint-Louis ont manifesté  ce samedi 12 octobre. Ils ont barré la RN2 pour s’opposer à  la décision des autorités qui veulent  orienter  5000 nouveaux bacheliers. Chose inadmissible, disent-ils,  du fait qu’il ont des difficultés  de logement. Ils décident de maintenir leur mot d’ordre de grève.

Assainissement, restauration

Les étudiants de l’Ugb  sont contre la décision des autorités d’orienter 5000 nouveaux bacheliers.  Au motif de ce refus catégorique, ils affirment que les sentiers pour les logements  et les bâtiments pédagogiques ne sont pas encore achevés. Ajouté à cela, les problèmes liés à l’assainissement  et à la restauration.

« Aujourd’hui, il y a 15 étudiants par chambre. Des étudiants sont restés sans bourse depuis 4 mois. Le problème de l’assainissement n’a pas été pris en charge. L’eau et la saleté sont là. La question du wifi n’est toujours pas réglée et l’autorité de l’université fait la sourde oreille par rapport à tout cela ».

Wifi

« La Coordination des étudiants  de Saint-Louis exige  la livraison  fonctionnelle du wifi, du château d’eau, et l’arrêt des coupures d’eau à l’université », déclare Aboubacry Sall, le président de séance.

Problème de logement

« Il y a une volonté manifeste de l’autorité, d’orienter 5000 nouveaux bacheliers à l’UGB, occultant les conditions catastrophique d’accueil. L’achèvement de ces 2000 lits et le redémarrage des travaux, du nouveau bloc administratif et pédagogique, constituent la condition sine qua non, pour l’accueil des nouveaux bacheliers à l’Ugb », rajoute-t-il.

Justice pour Fallou Sène

Pour finir, la Cesl réclame la justice pour leur camarade Mohamadou  Fallou Sène, tué par balle,  affirmant qu’il  existe une volonté manifeste  de ne donner aucune suite à ce dossier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici