[Reportage] Toyota teste une Lexus autonome à Bruxelles

0
5

Après des essais menés au Japon et aux États-Unis, le constructeur automobile Toyota teste sa voiture autonome sur des routes ouvertes au public en Europe. Depuis plus de deux mois, une Lexus LS circule dans les rues de Bruxelles.

« Le trafic a été assez fluide. On a roulé beaucoup en autonome, donc ça va très bien aujourd’hui. » C’est ce qu’on appelle « une bonne journée » chez Toyota. La voiture hybride, équipée de radars, de capteurs et de caméras sur le toit a circulé, en mode « conduite autonome » sur une grande partie du parcours.

Un parcours qui se fait dans les rues de Bruxelles, car « il y a plus de 180 nationalités différentes, explique Nicolas Vignard, ingénieur chez Toyota Europe. Nous nous sommes intéressés à comprendre cette diversité. Par exemple, on peut voir des personnes qui vont avoir une habitude de conduire plus proche de l’arrière des véhicules. »

Récolter des données sur le comportement des automobilistes pour adapter les réactions du véhicule, voilà l’objectif de ces essais. Impossible malheureusement d’embarquer à bord du véhicule. Seules les équipes de Toyota y sont autorisées. Un technicien est installé à la place du conducteur pour pouvoir reprendre le contrôle de l’engin à tout moment.

À quand de telles voitures en libre circulation sur les routes européennes ? L’ingénieur de Toyota ne veut pas s’avancer, mais l’UE, qui finance une partie de ces recherches, espère pouvoir commercialiser les premiers véhicules autonomes, dès l’année prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici