Qualité Énergétique: L’Upic forment ses cadres…

0
44

L’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) et l’Association pour la maîtrise et le développement de l’énergie en Afrique (AMDEA) ont organisé ce mardi, un atelier de renforcement de capacités des responsables de l’Union des prestataires  des industriels et des commerçants (UPIC) du Sénégal sur la qualité énergétique. Sur le thème  « Enjeux de l’efficacité énergétique et pratique de diagnostic énergétique »

« Un atelier de mise à niveau pour travailleur sur les questions de l’efficacité énergétique  et l’augmentation de l’expertise des cadres »,a déclaré le président du cellule de commission de l’environnement de l’Union des prestataires des industries et des commerçants (Upic), Daouda Diouf.

Des solutions de mixte énergétique

Mieux , Selon l’expert , la crise croissante de l’énergie affecte sérieusement la compétitivité du secteur industriel et le pouvoir d’achat des ménages. Outre les solutions très coûteuses consistant à créer de nouvelles sources de production d’électricité de masse ( Barrages,  hydroélectrique,  centrales, thermiques…les nouvelles tendances sont désormais orientées  vers les solutions de mixte énergétique mettant en oeuvre les énergies renouvelables et l’intégration de l’Efficacité énergétique (EE) qui permet d’aboutir à une meilleur maîtrise voire la réduction de la demande énergétique offrant un meilleur équilibre entre l’offre et la demande.

Mutations dans leurs structures

Ceci,  nécessite d’après lui, une double compétences comme les instituts publics avec la régulation et la mise en place des outils réglementaires et l’implication du secteur privé, du primaire, secondaire et tertiaire qui  doivent opérer des mutations dans leurs structures. Ce qui permet de résorber l’équation du déficit énergétique et pour les entreprises.Il permet de réduire sensiblement leurs charges financières avec plus de  compétitivité.

Renforcement des capacités

Et pour atteindre ces objectifs, il explique que l’IFDD sollicite l’appui d’une assistance technique à l’instar de l’Association pour la maîtrise et le développement de l’énergie en Afrique (AMDEA) pour encadrer les actions qui seront entreprises  et le renforcement des capacités de certains responsables des entreprises privées au Sénégal.

Les questions énergétiques

Il permettra aux entreprises de mieux prendre en charge les questions énergétiques dans leur environnement et structures, à travers un meilleur outillage technique et opérationnelle dans la compréhension de toutes les activités et de marché qui sont utilisées dans le domaine de la maîtrise de l’énergie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici