Omar DAF : l’étoffe d’un futur grand

0
6

Omar DAF se trouve confronté à une vision du jeu, une autre perspective de l’aire de jeu. Ce n’était pas sa place au temps de sa gloire. Seulement, il était écrit que le latéral gauche des Lions et de Sochaux allait finir par s’asseoir sur un banc de touche. Cela n’avait pas échappé à Guy Lacombe. L’entraîneur qui a aiguisé la technique d’Omar DAF à Sochaux et lui a confié brassard de capitaine pour aller combattre, de 2002 à 2005, sur les terrains de France et d’Europe, a très tôt flairé la piste de la reconversion. Pas plus que Guy Lacombe, Laye Sarr n’est pas un devin, mais il se trompe rarement sur ses hommes. Interpellé le samedi 28 septembre 2013, sur le premier intérim d’Omar DAF sur le banc du Fc Sochaux (en Ligne 1, France). Les résultats lui donnaient raison.

Sochaux s’était imposé devant valenciennes, sur le score de deux buts à zéro. Une première réussie! Laye Sarr avait aidé à mieux connaître le chef d’orchestre qu’il a  côtoyé dans la « Tanière » pendant plus d’une décennie (1999-2006) et avec qui il avait confié le brassard de l’équipe nationale, en 2006. Plus qu’une décennie plus tard, le bonhomme a fait sa mue. Sa nouvelle fonction lui impose une prise de parole quotidienne, pour expliquer sa vision du jeu, ses attentes, afin de faire gagner son équipe. Mais l’homme n’a pas attendu d’être sur le banc pour faire entendre sa voix. Footballeur, DAF pouvait aussi être persuasif et convaincant. Cette anecdote rencontrée par l’ancien joueur de Brest, Bruno Grougi, au quotidien Ouest France du 25 janvier 2019, en est la parfait illustration.

Alex Dupont a tout vu

Cette scène surréaliste pour ses coéquipiers, était pour l’entraîneur de Alex Dupont (2009-2012), le début d’un long épisode qui aller se prolonger. Cette décision a été mûrement réfléchie, les différentes étapes respectées. Tout était réglé comme sur du papier à musique. Deux mois avant cette sortie dans la presse française, ancien international sénégalais faisait ses grands débuts sur le banc de Sochaux, en assurant l’intérim après la démission de l’entraîneur. Le point de départ d’une prometteuse carrière d’entraineur.

Son management

Omar DAF façonne son équipe à son image, suscite admiration de ses joueurs le respect de ses pairs. Christophe Diédhiou, défenseur international sénégalais à Sochaux, témoigne qu’Omar impose un pressing intéressant, il était défenseur et connait bien le métier. Youssou Dabo, sélectionneur national des U20 du Sénégal, qui a récemment séjourné en France, a été spectateur privilégié des séances d’entraînement de son ami. Sans faire des vagues, Omar DAF fait son bonhomme de chemin, avec un management à son image, il est donc armé pour un banc ou débout le long de la ligne de touche.

Stagiaire : Mansata DANSOKHO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici