Bien s'informer, pour mieux décider..

Dans la meme categorie

le ministre des armées rappelle aux militaires leur devoir de réserve

Incroyable mais vrai : Trois mille enfants meurent chaque jour du paludisme en A

L'agriculture doit être un credo pour les femmes qui....

Le chef rebelle du Mfdc recommande à Macky Sall de…

Ces belles hôtesses n’ont pas survécu au crash de l’avion Ethiopian.

Etude: plus de 375700 sénégalais exposés à la famine

Grossesses à l’école : Saint-Louis est à 5% du taux national

Histoire émouvante d’une fille dont la mère a péri dans l’avion Ethiopian

Incendie en cours au marché Ocass de Touba

Maîtresse d’un homme marié : Les internautes disent niet pour tout…

Le marché de petersen réduit en centres par le feu

Tuée en Angleterre : La dépouille de Lala Camara arrive dimanche à Dakar

Invraissemblable: comment ses individu peuvent hacher cette grande banque de Dak

Simbadi Balante : Plus de soixante boeufs volés...

Meurtre à Diourbel : Voici comment Henriette Diatta a rendu l’âme de son pro

Madiambal " le futur gouvernement, il y'aura trop de ministres débarrassés"

Ziara annuelle a Tivaoune : 5 femmes et 1 enfant meurent dans un accident sur le

Tuerie de Christchurch : "Macky Sall doit se rendre en Nouvelle-Zélande"

Que cherche la police dans les salons de massage

Révélation: Au Sénégal, « 2 naissances sur 4 sont Guinéennes dans certaine

Mauvais etat de cet avion: Quelle sera reaction du ministre de transport

Et si le franc Cfa n’était pas le problème ? ( Par Dr Omar Thiam )

Une pleinte contre la serie "Maitresse d'un homme marié"

Serie "la maitresse d'un homme marié" est nocive pour la socité sénégalaise

Gel de silice dans le riz est-il vrai précision du....

Réunion de l'Abca : creation d'une banque forte la monnaie en Afrique

Louise veut externaliser le français

Hariette Sambou sort du mutisme aprés avoir tué Henry Diatta

Porokhane: Un Crd tenu à Kaolack pour une tenue du Magal

Lamine Ndiaye : "le cinema sénégalais n'avance pas mais la....

Incroyable : l’image de Serigne Touba marchant près de la Grande Mosquée…

Oustaz Matar Sarr sur l’attentat terroriste de Christchursch : « Macky doit f

Classé 111é du Rapport mondial des moins heureux: Certains Sénégalais approu

Pourquoi le senegal est le pays le moin heureux du monde

« Je le referai cent fois si c’est à refaire », les aveux glaçants de Ouss

Mansour Faye le probleme d'eau sera normale ce soir"

Alerte – Magal : « Porokhane ne dispose même pas de bouches d’incendie »

Diatou Cissé portée à la tète de la RTS 2

Assainissement : Le Togo sollicite l’expertise de l’Onas

Voici le motif de l'arrestation Kémi Séba

Bamba 'Tanor est un malhonnête qui n'a...'

Affaire BDK : Un cambiste tombe à Sandaga

Tambacounda: Le marché central prend feu

Marché de 1,55 milliard : L'Armp freine l'Artp

Incendie du marché de Tamba : «Des dégâts inestimables…»

Plaintes croisées : Colonel Ndao réclame un milliard à Bougane

Six membres de Frapp-France dégage arrêtés devant le ministère du Commerce

Présumé Terroriste Imam Dianko risque gros

Au Sénégal l'Insécurité gagne le terrain

Le braquage est devenu un phénomène inquiétant

Braquage à Nord-Foire : Les assaillants sont des militaires en activité

Affaire Médinatoul Salam : Cheikh Béthio et ses 19 co-accusés jugés le 23 av

Porokhane : Sokhna Diarra, la dévotion qui conduit à l’éternité…

Casamance : Des hommes armés attaquent un village volent les bœufs…

Aly Ngouille Ndiaye au Magal de Porokhane: Sokhna Mame Diarra si mom la leup dor

Magal de Porokhane: Serigne Bassirou Mbacké appelle à un retour aux préceptes

Braquage de Wafacash par des militaires seront radiés

Vers le nouveau Gouvernement : Comment les ministres se font recours aux mystiqu

Défilé du 4 avril : Tous en chiffres voici...

Thiès : Des enfants talibés transformés en femmes de ménage

les dessous de la menace d'expulsion des trois mille sénégalais en Espagne

Appartements à Dakar filles et hommes mariés, des bobinards en croissance

Braquage à Sédhiou: Un million emporté par des hommes encagoulés

Eudoxie Yao chute à l’aéroport et accuse les souciés

Le Cnra va surveiller la série Maîtresse d'un homme marié

Braquage de Wafacash : L'Armée prendra toutes les dispositions pour une applica

Concours de poésie arabe : Un Sénégalais en finale

Braquage de Nord-Foire : Ces armées ont trouvés uniquement sur le comptoir 997

Bhs : Liberté provisoire pour les caissières qui avaient détourné 100 millio

Ziguinchor : Les pécheurs dans la turbulence...

Mariages précoces : Viviane évoque son fils Philip Ndour…

Mode : Depuis quand le foulard est désiré aux génération décomplexées

4-Avril : Comment se préparent les Majorettes du lycée John Kennedy

Kédougou : Un hippopotame sème la terreur avant d’être tué

Hippopotame tué à Kédougou : Ce qu'a dit Moustapha Diakhaté

Ouza Diallo: « Mimi Touré peut remplacer Macky Sall après 2024 »

Remaniement en France: Sibeth Ndiaye nommée porte parole du gouvernement

Affaire hôtel "Hawaï" :le propriétaire est mort en prison

Bimao : Une Bamboula creuse un trou de 17 milliards FCfa

Présidentielle du 24 février : Macky Sall élu par les personnes virtuelles.

4-Avril : Comment les majorettes de Notre Dame préparent le défilé

Prestation de serment : Les derniers réglages au Cicad

AUTOROUTE A PEAGE: Les axes qui seront fermés pour la prestation de serment

Hippopotame abattu à Kédougou: la carence des autorités Sénégalaises révé

Série "Sakho et Mangane" : "Qui met 4 f... years à plagier ?"

Série Sakho et Mangane : Qui met 4 f... years à plagier

La presse classique à l'épreuve des réseaux sociaux

Fête indépendance : Pourquoi dit-on que c’est la fête de l’armée, alors

Découvrez l’engagement militant des parents de Sibeth Ndiaye…

Kazou Rajab : Le mausolée de Serigne Fallou, l’attraction des milliers de fid

RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL : Nous devons tous prêter serment

Prestation de serment : La cérémonie a démarré

Second et dernier mandat : Macky Sall trace sa feuille de route…

Nord-Foire : Troisième retour de parquet pour les militaires braqueurs

Hippopotame tué à Kédougou : le tireur mouille le Gouverneur…

Kédougou : Hippopotame a reçu cinq balles à la tête

Dépigmentation de la peau banalisée au Sénégal

Célébration de la fête de l’indépendance – Tous sous le drapeau ! (Par P

"Je suis de ta race" : La cinglante réponse de Sibeth Ndiaye aux attaques racis

Grace présidentielle: 1066 personnes condamnées pour des infractions diverses

Ousmane Sonko a presenté ses condoléances suite au Rappel à Dieu de Serigne S

Un Moustapha Niasse rassembleur de la coalition BBY et…

Serigne Sidy Ahmed Sy sera inhumé à Yoff…

Magnifique, regardez la belle prestation des majorettes de « Notre Dame »

04 Avril 2019 : Rufisque célèbre notre accession à la souveraineté internati

Urgent: Médina Baye en deuil, Baye Sokhna n’est plus!

Appel de Limamou : Des milliers de pèlerins s’unissent dans le blanc

Poursuivi en Côte d'ivoire : Kémi Séba aurait encouru un mandat d’arrêt d

Babacar Diagne, un homme de médiats incontournable au Sénégal

Seydi Mame Libasse Laye : « Baye Laye est le seul prophète à être descendu d

Seydi Mame Libasse Laye : « Baye Laye est le seul prophète à être descendu d

Seydi Mame Libasse Laye : « Baye Laye est le seul prophète à être descendu d

« L’âge de la majorité aux fins du mariage n’est pas reconnu par l’Isla

Ousmane Sonko répond à l’appel de Seydina Limamou Lahi

139e Appel du Mahdi : Issa Thiaw Laye demande à Macky de renouer le fil du dia

Ndongo Samba Sylla : « le franc CFA nous empêche de décoller »

Un individu réclame 900 000 frs à Serigne Mbacké Ndiaye contre des photos com

Bouchons à Dakar, Modou Diop « Il est impossible d’arriver à l’heure da

L'histoire méconnue de Mbaye Diagne, casque bleu sénégalais au Rwanda

Nouveau Gouv : Non, où sont passés les journalistes de Macky

Macky Sall est-il un surdoué en politique (Par Papa Ibrahima Diassé)

Destruction de tuyaux d’alimentation en eau: La Sde soupçonne un sabotage et

Assemblée : Plus de déclaration de politique générale

Insolite à la Justice : Le Procureur ordonne à Mbaye N de ne pas se frotter so

Société: Endommagement de la conduite spéciale du Lac de Guiers

Mort à Guédiawaye par pendaison

Prise d’otage à Amitié 3: Un jeune homme d’une quarantaine d’années s

La SDE signale que les travaux sont terminés, l’eau coule à flot

Finance publique : 269 ,8 milliards de déficit budgétaire

La Presse sénégalaise en deuil : Momar Seyni Ndiaye s’en est allé

La levée du corps de Momar Seyni prévue ce jeudi à 10h

Mer: Des experts en conclave à Dakar pour la sécurité et sureté maritime

Décès de Momar Seyni : Témoignage émouvant de Mimi Touré

SÉCURITÉ ALIMENTAIRE «La situation du Sénégal s’améliore, mais…»

Faux compte Facebook Aminata Touré

Momar Seyni, je vous raconte Samba DIAMANKA

La vérité connue entre Bougane Guèye et colonel Ndaw

Corruption sur l’affaire Suez : Mansour Faye explique tout

Immigration : des sénégalais portés disparus, bénéficient d’un suivi psy

Transport : les BRT bientôt à Dakar

Malick Daff, Coach des lions U17 : « on sait ce qui nous attend »

Le dernier hommage de la presse sénégalaise à Momar S Ndiaye

Madické Niang rend hommage à Momar Seyni Ndiaye : « C’est une immense perte

Levée du corps de Momar Seyni: Pape A Niang « pourquoi je pleure»

Pape Cheikh Sylla : « C’est un privilège d’avoir travaillé aux côtés de

Abdou Latif Coulibaly : « Momar Seyni est subitement parti…»

Affaire des thiantakounes , Djily Seck : On n’a jamais dit que Cheikh Béthio

Le témoignage émouvant de Mamoudou Ibra Kane sur Momar Seyni Ndiaye…

Malade : Tanor évacué en France

Affaire Omar Watt : Le militaire français reste en prison…

Arriérés de Loyer, Ministère des Finances condamné à payer 510 720 000 FCf

Ngaparou : Un Français arrêté avec des armes de guerre

Fatoumata Youla : La femme qui détient les photos du ministre Serigne Mbacke Nd

Malaise cardiaque, AVC…Trop de morts au Sénégal

Les Nigérians connaissent-ils mieux Cheikh Ibrahima Niass, Baye Niasse que les

Perturbations dans son réseau urbain : Dakar Dem Dikk s’explique et demande p

Voici les précisions sur les 30 bateaux arrêtés aux portes du Sénégal

Dakar: Arrestation de six gigolos avec des “driankés”…

Arriérés de salaire: Frapp France Dégage s’attaque à Pcci

Pr. Amsatou Sow Sidibé : "Ce que je retiens de Momar Seyni"

Des Passeports diplomatiques sénégalais délivrés à des étrangers, Macky

POLICE : Un grand tohu bohu au niveau des commissariats

Trafic de faux médicaments : Saisie record à Dahra

E-commerce : Jumia Num1 en Afrique entre à la bourse Wall Street de New York

Dakaa 2019 : un dégât inestimable et des blessés graves

Thierno Saïdou Bâ, le fondateur du Daaka : un spirituel multidimensionnel mé

14 avril 1987,14 avril 2019 : Il y a 32 ans Abdou Diouf radiait 6250 policiers

Un Malien crée un réseau social pas comme les autres facebook….

Une fille de 17 ans violée par 10 hommes : Mon amie m’a regardée, a rigolé

Bonne gouvernance : d’importantes mesures pour contrecarrer la Corruption …

Pain : Les sénégalais consomment 8 millions de baguettes chaque jour

Fusion Police et Gendarmerie : Qu’est ce qui bloque le projet

Panne de son A 330 NEO : Air Sénégal loue un A 380 pour ses vols sur Paris

Ministère de la Culture : Latif Coulibaly a passé le témoin à Abdoulaye Diop

Departement de Dakar : une vaste opération de déguerpissement en vue

Ouest-Foire : Le vigile viole sa patronne et emporte un million de FCfa

Contrat d'affermage : Suez rafle le marché

Contrat d’affermage : La Dcmp confirme Suez

Avion AIR SENEGAL, tombé en panne, le DG se justifie de…..

Lesbianisme dans les lycées, Jamra accuse Sourire de femmes

Le Chanteur Carlou D arrêté manu militari par la police

Transport aérien : Air Sénégal réceptionne 2 Airbus A319 mais….

Mbour : Des lycéennes auditionnées pour prostitution

Commission d’enquête parlementaire: Sonko a déjà précisé les choses depui

Commission d’enquête parlementaire: Sonko a déjà précisé les choses depui

Population Sénégalaise : les femmes sont nombreuses que les hommes avec 50,2

Suppression du poste de Pm : Les travailleurs de la primature inquiets

Que se passe t il avec la nouvelle compagnie du Sénégal, paris Dakar….

Meurtre de l’hippopotame de Kédougou : ce que révèle l’autopsie

Assises de l’Entreprise 2019 : Le Conseil National du Patronat tire un bilan s

Passeports diplomatiques : Macky Sall tape du poing sur la table

Hémophilie : 239 cas diagnostiqués au Sénégal

Affaire Suez : La Sde saisit la Cour suprême…

Boulimie foncière : La Gendarmerie dans tous ses états

Dakar : Les sachets d’alcool Jakarta tuent 4 adolescents aux Hlm

Justice : Le Cices condamné à payer 63,9 millions de FCfa

Le Sénégal en famine, pas de pain depuis 2 jours : les boulangers maintiennent

Président de la fnbs : nous sommes satisfaits du premier jour de notre grève

Le mariage constitue t il une amnistie qui annule automatiquement toute fornicat

Pénurie à Kolda : Le morceau de pain de 50 FCfa vendu à 500 frs

Téléphonie mobile : 52 milliards générés en Afrique…

Classement de RSF : Le Sénégal à la 49 ème place

Prix du pain : Un accord trouvé entre l’Etats et les boulangers

Délibération portant sur 49 hectares : La Cour suprême freine le maire de San

Chambre criminelle de Mbour : Les avocats de Béthio Thioune ont déposé…

Affaire faux billets : Thione n’est pas encore sorti de l’auberge….

La fin du franc CFA, la France tourne le dos à l’Afrique

Un sketch des élèves sur les Cantines scolaires….

Solidarité oblige : Guigui, en mode défar ngalakh

Wally Seck : je suis le seul qui peut changer la musique sénégalaise

Le Général Lamine Cissé a tiré sa révérence…..

PLAINTES EN CASCADE : LE PATRON DE CARREFOUR AUTOMOBILES ET SON FILS…..

MUSÉE DES CIVILISATIONS NOIRES : LA CHINE OFFRE DU MATÉRIEL ESTIMÉ À UN MILL

MUSÉE DES CIVILISATIONS NOIRES : LA CHINE OFFRE DU MATÉRIEL ESTIMÉ À UN MILL

Décès Général Cissé : Levée du corps demain à l'Hôpital Principal

Insuffisance rénale : 20 000 Sénégalais à la phase aigüe

Australie : Pr Abdou Niang, médecin Sénégalais honoré

Niary Tally : Trois membres d'une famille chrétienne meurent asphyxiés par du

Niary Tally : comment le Gaz butane a asphyxié 3 personnes dans leur chambre

Explosion de gaz butane: voici l’une des victimes, Rosalie Mendy

Après la brouille au Carrefour Automobiles : Amadou Ba le propriétaire précis

Le général Lamine Cisse, acteur majeur de l’ Opération Gabou Par Barka Ba

Kaolack : la maison de Sidy Lamine dépecée, en pleine nuit, par Ahmet Khalifa

Abdou Diaw : Air Sénégal a besoin de stabilité parce qu’on va vers une rec

La nation rend un dernier hommage au Général Lamine Cissé

"Démolition maison de Sidy Lamine à Kaolack" : Ahmed Khalifa dément et menace

Destruction maison Sidy Lamine à Kaolack : Cheikh Niasse porte plainte contre X

Magal de Darou Mouhty : La communauté a commémoré Mame Thierno Birahim Mback

Moustapha Diakhaté : Philippe Bohn a fait une mauvaise gestion à Air Sénégal

Kolda : La Douane saisit 337 Kg de chanvre indien

Général Cissé : Un Général omniprésent et discret Par Mohamed Dia

Moustapha Diakhaté, Suez vs Sde : Le Sénégal, victime des Français sur son

Kédougou : 4 enfants d’une même famille, retrouvés morts

Serigne Modou Kara Mbacké dit ses quatre vérités à Macky Sall

Meurtre de Médinatoul Salam : Le procès s’ouvre aujourd’hui, sans Béthio

Fourniture d’eau : La Sde et la Sones annoncent une pénurie de 48 heures

Zéro déchet, une vision futuriste pour un Sénégal nouveau : Huit principes

Relation incestueuse à Thiés : il a abusé de sa fille….

Tribunal de Thiés : 20 ans de travaux pour Arouna Dia

Meurtre des Thiantacounes : Khadim Seck à la barre enfonce Béthio dans le cl

Keur Massar : Un imam accusé de viol sur fillette de 7 ans

Affaire des faux billets : Thione Seck veut fait taire cette affaire avec ses av

Alioune Tine qui traite Zemmour : d’idiot créé par les médias

Me Khassimou Touré : Bethio est sein sauf il ne veut pas….

UAR : RTS au cœur des négociations

Fonsis à un nouveau DG Pape Demba Diallo

Nomination : Ciré Dia quitte la Poste pour…

Nominations : Abdoulaye Bibi Baldé et Yaya Abdoul Kane reviennent dans le….

Procès thiantacounes : Tout revient à Cheikh Béthio

Alcoolisme juvénile : Macky s’insurge contre la boisson Jakarta

Double meurtre des Thianta : Deux épouses de Béthio devant le juge, aujourd’

Faux billets : Thione Seck devant le juge ce jeudi

Direct depuis le Tour des Mamellles, au lancement du projet de 38 milliards

Les Khalifistes obtiennent la liberté provisoire

Lancement de la série Dakar rapide par sonatel

Mosquirix : Un Vaccin Antipaludique Testé Sur 360000 Enfants En Afrique

Augmentation du Prix du Ciment au Mali touche le senegal

Voici comment Les travailleurs éxigent le départ des Turcs à l’Aibd

Cored veut assainir la presse par l’attribution de la carte nationale de la

Bacary Mané : Des sénégalaises ont saisi le tribunal des pairs pour se plain

Tour des mamelles : Aliou Sall annonce 1.500 emplois et 440.000.000 de Francs C

Insuffisance rénale : Il faut éradiquer les bouillons alimentaires Dr Abdou Ni

Reportage, La lutte contre la pauvreté au menu d’un atelier ouvert à Fatick

Sonacos : Diagne Fada hérite un secteur qui est presque à l’agonie….

Vente illicite d'alcool jakarta : Le DG de la Stap se lave à grande eau et ac

L'alcool jakarta se vend comme des champignons à Dakar…..

Dialogue politique, élections locales du 1er décembre : Ce qu'en dit Abdou Mbo

Procès Thiantacônes : Mère de Ababacar Diagne : Mon fils a été enterré viv

Tour des Mamelles : 1500 emplois attendus et 400 millions de taxes au profit de

Occupations anarchiques : les marchands ambulants appellent l'État à la concer

Occupations anarchiques : les marchands ambulants veulent un site de recasement

La commune de Jaaxay privée d’ambulance: Boubacar Traoré s’en prend au Mai

Gestion de l'eau : La Sde a déposé un recours

La Sde ne lâche pas l'affaire, dépose son recours

Oummah islamique en deuil : Serigne Zeynou Abidine Diop Mohsine n’est plus…

Keur Massar : La dépouille d'un chrétien confondu avec celle d'un musulman et

Jakarta, la dosette alcoolisée qui tue plus que la moto éponyme…

Morgue Centre de Santé Keur Massar : Un corps sans vie se volatilise …

Keur Massar : Relaxe de l'imam accusé d'avoir violé une fillette

Tribunal de Dakar: Oumar Watt balaie d’un revers de main les propos de son pr

Mairie de Ziguinchor : Le bureau de l'état civil ravagé par un incendie

Mairie de Ziguinchor : Le bureau de l'état civil ravagé par un incendie

Incendie à la Mairie de Ziguinchor : Le feu a tout ravagé le bureau d’….

Jakarta, la dosette alcoolisée qui tue plus que la moto éponyme…

PROCES du meurtre de Madinatoul Salam: La requête de l'épouse de Ababacar Di

PROCES , Meurtre Medinatoul Salam: Bethio toujours dans….

Pape Gorgui Ndong directeur Lonase : Une campagne d’intoxication……

Pénurie D’eau A Dakar : Niary Tally Et Beaucoup D’autres Quartiers sans eau

Lancement de la radio Ucad fm, samedi à 10 h au Cesti

Grâce accordée à un trafiquant de médicament: la déception des pharmaciens

Une attaque terroriste a été déjouée lors du Sommet de l’Oci à Dakar

Trafic de bois au sud du pays : L’État a encaissé plus de 3 milliards en 20

A Dakar : La moitié des étudiantes ou élèves font la prostitution

Plagiat : Fallou Dieng choqué par le comportement de Bouba Ndour

Usine de Keur Momar Sarr : Les avantages du nouveau système de protection anti-

Contrat d'affermage : Serigne M Thiam invite au respect du verdict de l'Armp

Contrat d'affermage : Serigne M Thiam invite au respect du verdict de l'Armp

Abdoulaye M Diop : Il n’y a pas de mal à vouloir un Lébou maire de Dakar…

Rencontre de Koudjoughor : Salif Sadio se dérobe et réitère sa position pour

Festival St Louis Jazz : l’Etat annonce une enveloppe annuelle de 50 millions

Pr Mamadou Diouf : Macky ne supprime pas le poste de PM, vous n’estes pas en

Fatick : Le gouverneur plaide pour le développement solaire dans le centre de f

Lancement De L’opération Hann Zéro Déchet Plastique, Lundi

Ramadan : Les musulmans commencent le jeun le 07 mai…

Passeports sénégalais à des étrangers : 99 faussaires tombent à l'ambassade

Tentative de meurtre : L'étudiant qui voulait tuer l'imam de la Grande Mosquée

L'étudiant qui voulait tuer l'imam de la Grande Mosquée déféré ce lundi

Casamance et Ps : Salif Sadio et Me Moussa Bocar Thiam, faux prêtres dominicaux

Il y’a rien sauf des habits dans la valise suspect devant la mairie de Dakar

Ziguinchor : 34 millions de bourses familiales disparaissent

Procès Medinatoul Salam: Les Choses se Compliquent sur Bethio, une peine de…

Braquage en plein jour aux Maristes

Affaire du bar tenu par un imam : le Collectif des imams de Grand Yoff répond

Ramadan : Encore la Polémique sur la date de démarrage du jeûne

Le mouvement Bamba Feep condamne à l’appel de l’opposition

Le ministre de la culture offre 32 millions au centre culturel de Kaolack

Me Moussa Sarr : Bethio doit être emprisonné même s’il est en France

1er Mai: Macky fête ensemble avec les syndicalistes

Gros scandale à l’Hôpital de Thiès : Un médecin escroque ses patients

1er mai : Les femmes défendent leurs causes : Congés de maternité, violences

Cheikh Ibra Fall, commémoré ce 1er mai pour la 17è édition

1er mai : Les maux de la presse exposés au Président Macky Sall

Macky : je veux que Air Sénégal soit comme Ethiopian Air Lines

Fraude bancaire : Assane Lopy pompe les comptes d'Abdou Wahab Bengeloune

Concurrence prostituée : Rama Sané asperge sa collègue d’acide …

Prix du ciment : Macky Sall annonce une hausse

Le khalife de bambilor lance un appel au pouvoir et l’opposition pour le bien

Hausse du ciment: la réaction du Pdg de la Sococim, Youga Sow

Le Ministère Abdou Karim Fofana chez les travailleurs du nettoiement

Reine des grandes écoles 2019: Safiétou Gueno Niang sort victorieuse

Les Nouvelles plaques d’immatriculation : bientôt sur les véhicules

Kafountine: Mohamed Diallo surpris en pleins ébats avec la femme d’autrui, un

Chambre Criminelle, Condamne A 3Ans De Travaux Forces ivre, Poignarde A Mort S

Des voleurs encagoulés ligotent le vigile et cambriolent une dizaine de magasin

L’installation d’un nouveau commissaire à Diourbel

Me Ousmane Seye : Cheikh Béthio a perdu 20 kg, il n’a pas fui…

Paix en Casamance : Salif Sadio va encore parler

Bara Dolly: aux députés de la majorité, vous avez trahi le peuple en votant c

Aida Mbodji : je rejette pur et simple de ce projet de loi.

Décès du joueur de kora Solo Cissokho

La Mecque débute le ramadan ce lundi 06 mai

SamseInfos en Direct Mbour : Bethio condamné à 10 ans de travaux forcés

Omar Youm : 13 auto ponts construits à Dakar

Meurtre Thianta : Béthio dépouillé, les victimes lestées de …

Rokhaya Fall Nommé Miss Science 2019

Ziguinchor : Sonko très attristé suite au chavirement de pirogue dans le Nia

Nécrologie : Le ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh O Hann, en deui

Libérez Guy M Sagna et Cie si non le Sénégal va….

Guy Marius Sagna et Cie libérés

Marchés publics : L'Aser offre 78,7 milliards à une société allemande pour

David Attal : Il n’est pas de notre ressort de contrôler la vente de Jakarta

Non augmentation de salaires : La Cnts,Fc se dit coquée par les…

Consommation de boisson alcoolisée : Témoignage poignant des prisonniers de l

L’eau fraîche mélangée peut aussi faire des conséquences comme Jakarta

Urgent : Cheikh Béthio Thioune est décédé

Décès de Cheikh Béthio : Son fils ainé confirme …..

Décés de Bethio: Découvrez la grande Tristesse à son domicile de Mermoz

Serigne B A Khadre : Serigne Saliou était prêt à aller en prison pour Cheikh

Cheikh B Thioune : indique là où il serait enterré après sa mort

Cheikh Béthio Thioune, un parcours atypique.

Flirter avec sa femme durant le ramadan : Taib Socé dément Khalifa Niasse…

Rapatriement du corps de Cheikh Béthio : La date connue… la famille

Décès de Béthio : Certains thiantacônes désignent le nouveau guide

Tambacounda l’épicentre du trafic de drogue, 1 000 Kg saisis en 20 jours

Marché aux poissons : Les délégués avertissent Aminata Mb Ndiaye

Décès de Béthio : Ses disciples se convergent à Madinatou Salam

Voici La maladie qui a emporté le guide des Thiantacounes

Drame d’ Enampore, Angélique Manga : Nous payons cher le prix de notre insouc

Communiqué de l’IPRES aux allocataires payés par virement bancaire ou postal

Après sa rénovation : Le Building reprend du service

Sgbs : Salla Camara et Ababacar Guèye rétablis par la Cour Suprême…

Bethio ne savait pas s’il condamné……

Procès Faux Billets : Thione pleure à la barre...

Touba: Operation De Controle Economique Au Marche Okass

Trafic de faux billets ,Thione Seck : j'avale 14 médicaments par jour à cause

Affaire de faux billets : L’avocat de la Bceao enfonce Thione dans la boue….

La dépouille de feu Béthio convoyée par jet privé, arrive ce vendredi à Da

Décès de Béthio : Les femmes du Cheikh ont entamé le veuvage

À l'Aibd, les thiantacounes se radicalisent

Touba Madinatoul Salam : Tiraillement à l’Aibd pour inhumation de Bethio

Voici l’ambulance qui convoie la dépouille de Cheikh Béthio à Touba…

Enterrement : Les Thiantacounes disent adieu à leur Guide à Touba

Les Thiantacones encore endeuillés...Elhadj Ndiaye, le boucher de Béthio, est

Au foirail de Dahra, les éleveurs de bœufs pleurent Béthio…..

La cérémonie funéraire de Béthio organisée dimanche à Madinatou Salam

Exploitations des migrants : Un mémorandum pour les pays du Golfe et des Emirat

Voici Khady Sarr, l’épouse de Ahmed Khalifa Niasse décédée

Modou Lô, Eumeu Séne : Selbé Ndom, la victoire est claire…

Mbaye Diack, l’un des acteurs de mai 68 s’en est allé…

Oumar Sall : Les 27 chaînes de télévisions de chez nous devraient participer

Au senegal : le cinéma mort de sa belle mort à cause de….

Serigne Bass Abdoul Khadre est arrivé à Medinatoul Salam

MBOUR : Le Khalife général des Mourides appelle depuis Touba en pleine cér

Succession de Bethio : Khadim Thioune réitère l'intronisation de son aîné d

Médinatoul Salam : Serigne Bass Ab Khadre intronise Serigne Saliou Thioune, fil

Serigne Mb Sy Mansour : Le mensonge est nocif pour un musulman

Ucg : Nouveau scandale portant sur 7 milliards

Les travailleurs des conseils départementaux privés de salaires

Faux médicaments de Touba : Le document attestant la grâce d’un des accusés

Oustaz Hady Niass : Les risques de la brosse à dents

Tracasseries policières, corruption : Les transporteurs vont en grève le 10 ju

Lieu d’inhumation : Qu’aurait fait Cheikh Béthio face au Ndigël de Serigne

Grave Accident Sur La Route Nationale : Au Moins 4 Morts

Pitbull, Rottweiler, berger allemand, la cynophilie des Sénégalais…

Usurpation de fonction : Le faux doyen des juges voulait se servir à la Bis et

Fonanté ak sa diabar si koor Oustaz Alioune Sall recadre sévèrement Ahmet K

Une Estimation, Sénégal contient 152 000 titres fonciers….

Chavirement de pirogue à st Louis, 5 personnes disparues

Libération d’Amadou Woury Diallo : Me Dioma Ndiaye crie au scandale et récla

Sokhna Aïda D Thioune a-t-elle obtempéré à la dernière décision de…..

La police de Touba hante les habitants de la ville sainte avec des opérations r

Kolda : 245 paludéens pour 1 000 habitants en 2018

Accidents de la circulation : 12 morts et 59 blessés en 48 heures

Iran Ndao : Seuy you beuri mère yako tass …

Seydou Gassama : Pourquoi il faut douter de la justice par rapport à l’affair

Plus de 14 victimes en 2 jours, des accidents de la route : Gora Khouma ne sup

Nécrologie : Pastef de Sonko perd deux de ses militants dans l’accident de Th

Pèlerinage 2019 : Me Massokhna Kane applaudit Abdou Aziz Kébé mais…

Panne à la DAF et à la direction des passeports : Des Malaysiens à Dakar pour

Abdou L Sadaga Député :J'ai été extrait du trou de plus de 10 mètres à l

Accidents : Le député Seydou Diouf demande des sanctions exemplaires

Grâce accordée à Amadou W Diallo : Les pharmaciens toujours en colère pour

Exercice illégal de transport : 14 conducteurs condamnés à Thiès

Thierno A Sall : Je ne signe pas un document Total qui était en 5e

Marché Gueule Tapée : Les commerçants ne comptent pas bouger des lieux

L’hypertension artérielle : Une tueuse silencieuse Dr Adja Marietou Diop

Le nouveau guide des Thiantas, Serigne Saliou Thioune chez le Khalife des Mourid

Dakar : Un prêtre se suicide pour échapper au chantage de sa petite amie…

Fourniture de pétrole brut à la Sar : Baba Diao perd le monopole

Découvrez comment Trouver Un Antivirus A L’usage Criminel Du Web

Dialogue national: la presse privée écartée, le Synpics s’insurge sur…..

Kédougou : Le maire de Médina Baffé, M. Baba Niakhasso, n'est plus.

Alerte Vers une hausse des prix des médicaments pharmaceutiques au Sénégal

Yaye Fatou Diagne Psychologue: Ce Qui Explique Les Nombreux Suicides

Retard de salaires SE-CNSA : Le personnel dément l’info du journal libératio

Corniche de Dakar : La DSCOS démolit les constructions irrégulières de Rose W

Marché Pikine : deux camions frigorifiques et des millions réduits en cendres

Abdoul Aziz Kébé déplore les ’injustices’ faites à la femme sous le couv

Tamba : Binta Camara, la fille du DG de l’ADL violée puis tuée chez elle…

Avec Votre Femme, Vous Avez Droit A Un Massage, Un Tour De Piscine Et Du Jardin

Pape Cheikh Diallo à Ahmet Khalifa Niasse : On m’a payé 14 millions pour…

Meurtre de Bineta Camara : L'autopsie réalisée, le vigile auditionné

Ouakam: Un corps humain retrouvé au marché Salagne salagne

Ndiaga Sylla : Depuis, les concertations entre acteurs politiques ont été diri

Les cigarettes vendues au Sénégal présentent des taux de particules ….

Meurtres en série : Les anges de la mort imposent leur loi…

14 mai 1996, 18 mai 2019, Binta Camara, liée à jamais au mois de mai

Al Khayri : L’administratrice de Khoumbou té dagane n’est plus célibatai

RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL : Nous devons tous prêter serment

Ce mardi 02 avril 2019, le président de la République du Sénégal, Macky Sall, va entamer son second mandat, dont le coup d’envoi sera donné à l’occasion de la cérémonie solennelle de prestation de serment. Devant le peuple sénégalais, il dira : «Je jure de remplir fidèlement la charge de président de la République, d’observer comme de faire respecter scrupuleusement les dispositions de la loi». Cet engagement que prendra le président de la République, à travers ce serment, doit être pris par l’ensemble des citoyens sénégalais, investis d’une mission de Service public. Lorsque le Président s’engage à remplir ses charges, aucun citoyen ne devrait être en reste, quel que soit son niveau de responsabilité. Cet engagement devient une obligation pour tous, du ministre au Directeur, en passant par le député, le fonctionnaire, le sportif, le paysan, l’éleveur, le journaliste, l’étudiant, le transporteur etc. Malheureusement, au Sénégal, nous souffrons d’un mal qui semble incurable, à cause d’un état d’esprit collectif qui nous fait croire que seul le président de la République est responsable de tout, même la direction que doit prendre le vent. Cet état d’esprit nous incite à tout attendre de l’État. Nous, Sénégalais, sommes partisans du moindre effort et sympathisants des loufoques, des experts en critiques faciles et des thuriféraires volubiles. Or, le Sénégal n’a pas besoin de bonnes idées, mais plutôt de bonnes actions concrètes. Le Sénégal n’a pas seulement besoin d’Institutions fortes, comme le disait le Président Obama, mais aussi des hommes d’actions et de défis. Le Sénégal n’a pas besoin de leader charismatique, mais d’hommes et de femmes de résultats. Nous devons adopter une démarche de gestion par les résultats à tous les niveaux de l’État et du pays, en général. Comment développer ce pays, si nous passons tout notre temps à organiser des élections couteuses ? Comment développer ce pays, si nous nous plaisons à nous entredéchirer, comme des ennemis, alors que le Sénégal doit être «un peuple sans couture», pour reprendre le grand citoyen, le Professeur Malick Ndiaye, Sociologue ? Comment faire avancer le Sénégal, si les acteurs politiques n’ont que l’insulte, la délation et la critique comme arguments uniques ? Comment faire du Sénégal un pays émergent, si les Sénégalais, eux-mêmes, continuent d’être complaisants, indulgents et crédules à l’égard d’une classe politique qui n’est intéressée que par la date des élections ? Au Sénégal, l’opposant adulé par les citoyens, c’est celui qui sait critiquer, sans proposer ; c’est celui qui fait du mensonge une arme d’ascension politique et même sociale. Il faut balancer des accusations invraisemblables pour faire la "Une" des journaux et gagner le grade de «meilleur opposant» du Sénégal, puisque nous avons une population composée à plus de 60% d’analphabètes. Voilà, pourquoi, le Pouvoir doit investir dans l’Éducation des citoyens, surtout celle les filles. Enfin, l’autre acteur politique qui séduit les électeurs, c’est ce Ministre, ce Directeur ou ce PCA qui leur donne leurs parts du butin (détourné ?). NOUS SOMMES UN PEUPLE AUX COMPORTEMENTS ÉTRANGES… Aller dans les quartiers de Dakar, la capitale, les populations y vivent entourées d’amas d’immondices, qui envahissent leurs intimités jusque sur les trottoirs à, côté de leurs fenêtres. L’eau des fosses septiques ruisselle aux abords des villas, sans que les habitants ne soient gênés par ce décor embaumé d’une odeur fétide. Des chefs de famille garent leurs véhicules sur les voies d’accès, sans se soucier des passagers. Dans toutes les Communes de Dakar, les mécaniciens abandonnent les épaves des voitures sur la voie publique, perturbant ainsi la circulation et causant même des risques pour les enfants qui en font leurs jouets préférés. Pour célébrer un mariage, une cérémonie religieuse ou un baptême, les familles sénégalaises occupent la voie publique du quartier, du village… Sur les routes, chacun y va selon ses humeurs et son inspiration, en violation flagrante du Code de la route, au vu et au su de l’agent de Police, impuissant parce que dépassé, s’il n’est pas, lui-même, complice de cette chienlit. Nous construisons nos maisons, sans respecter les normes cadastrales et urbanistes. Nos marchés sont édifiés au-dessous d’installations électriques, avec des raccordements internes en ravaudage, qui provoquent chaque année des calamités. Certains, plus paresseux, s’installent sur les bouches d’incendie, sans rien apprendre des malheurs de l’année précédente. En cas de sinistre, nous accusons le maire ou l’État, oubliant nos responsabilités directes et personnelles dans tout ce qui se passe autour de nous. Les cours de nos maisons sont insalubres, les embouteillages bouchent la capitale, la pollution sonore dérange les voisins, les épaves des voitures réduisent nos marges de manœuvre sur la voie publique et nous ne sommes responsables de rien dans tout, de tout ce qui se passe dans la Cité. L’État est responsable de tout… même de la défaite du PSG. Regardons-nous dans une glace, un instant ! Faites un tour dans les Ministères ou Directions, après les heures de travail, les agents laissent les lampes et les climatiseurs sont allumés jusqu’au lendemain. «C’est l’État qui paie», dit-on lapidairement. Dans les toilettes, les robinets coulent sans répit. Le téléphone de service est utilisé à volonté, puisqu’il sert aussi annoncer les mariages, les décès, les baptêmes, les tours de familles et autres… Les véhicules de l’Administration et le carburant sont utilisés pour les courses familiales par ces mêmes agents de l’État. Allez dans les hôpitaux pour constater le comportement des agents véreux et souvent irrespectueux envers les malades. Ils subtilisent, également, le peu de médicaments qui s’y trouvent. N’allez pas loin, jetez un coup d’œil sur la circulation urbaine, pour voir comment se comportent les conducteurs de taxi, de «Ndiaga Ndiaye» et autres clandos. Que dire des «Baye Fall» qui se permettent d’arrêter la circulation des véhicules pour faire leur «madial» (quête) ? Certains, parmi eux, s’offrent même la liberté de s’affaler sur la chaussée pour arrêter les véhicules et quémander de quoi mettre dans leur sébile. Est indescriptible, l’indiscipline dans l’espace public, devenu une scène de démonstration de l’insolence. Nous, Sénégalais, nous nous trompons, si nous pensons pouvoir développer ce pays sans éducation, dans l’indiscipline et l’incivisme. Quelle est la place réservée à l’éducation, dans le programme des candidats à la présidentielle de février 2019 ? Allez-voir ! Nous Sénégalais, aimons la facilité et les raccourcis. Et le mal est tellement profond qu’aucun chef de l’État ne pourra développer ce pays, en 10 ans ou même en 10 mandats de 10 ans. Jamais ! Pour la simple raison que le Sénégal est mal parti et les Sénégalais, fatalistes à souhait, acceptent leur situation de pauvreté et de pays sous-développé. Nous ne faisons rien pour changer la situation. Ce qui intéresse les jeunes, ce sont les soirées au Grand Théâtre, les téléfilms et leur vie sur les réseaux sociaux. Chaque mois, une nouvelle danse est créée, là où, en Europe, les jeunes rivalisent dans la création d’applications et de logiciels informatiques. Macky Sall est réélu et il n’atteindra ses objectifs que lorsque tous les Sénégalais l’accompagneront. C’était valable pour ses prédécesseurs. Si Idrissa Seck était élu en 2019, il allait encore solliciter un second mandat au terme de ses cinq ans. C’est donc une lapalissade de dire qu’entre 2019 et 2024, aucun des candidats ne pourra transformer le Sénégal pour en faire le Dubaï de l’Afrique, en 5 ans. Ne nous comportons pas en ennemis. Nos adversaires communs s’appellent : PAUVRETÉ et INDISCIPLINE. Et pour prendre le dessus sur ces fléaux sénégalais, il nous faut une prise de conscience collective et une volonté commune de nous mettre au service de notre pays. Ça doit être une préoccupation nationale. Mais, dans un pays où les travailleurs vont au bureau à 9h et le quittent avant l6h, dans un pays où, sur les 365 jours de l’année, plus de 100 sont consacrés aux cérémonies religieuses et aux nombreuses fêtes, sans compter les week-ends, comment peut-on parler de développement ? Au Sénégal, les fêtes sont toujours prises deux jours avant, avec une rallonge (bonus) de deux autres jours après, appelée «tarkhiss». Si la fin de la fête coïncide avec un vendredi ou un jeudi, les travailleurs ne reviennent au bureau que le lundi suivant. Cette formule est appelée «massalé» ou «pont». Finalement, au Sénégal, on se retrouve avec moins de 200 jours de quorum de travail dans l’Administration, dans l’année. Nous ne sommes pas disciplinés au travail. Comment sortir de la pauvreté, si nous considérons le travail comme un supplice ? Nous, Sénégalais, ne travaillons pas, nous faisons semblant de travailler. Dans ce pays, ceux qui ont un emploi ne respectent pas leur travail ; ceux qui en cherchent n’ont pas de qualification. Dans l’Administration, certains agents trouvent un alibi pour quitter leur bureau, après avoir signalé leur présence physique. Ils signalent juste leur présence au bureau pour tromper le chef, peut-être absent, lui aussi. Au Sénégal, tout est prétexte pour prendre des vacances : le baptême d’un voisin, la mort du frère d’un ami, le "Nganalé" d’un pèlerin revenu des lieux saints, le Gamou, le Magal, une petite grippe, même le divorce d’un proche ou le rhume du chat. D’ailleurs, l’Administration sénégalaise est la seule qui n’a pas de système de pointage de ses agents. La Sonatel l’applique depuis longtemps. Dans cette entreprise, les heures de travail et la présence des agents sont strictement surveillées par des méthodes internes très performantes. Allez hors de Dakar, certains Directeurs régionaux, départementaux ou chefs de service excellent dans le laxisme. Parlons de la corruption dans l’Administration, de ces fonctionnaires de l’État, qui rivalisent avec les hommes d’affaires privés. Non seulement certains fonctionnaires ne travaillent pas mais, pire, ils s’enrichissent sur le dos de l’État, à cause de cette corruption endémique érigée en mode de gouvernance. Allez aux Impôts et Domaines, au Trésor public, à la Douane, à la Justice… L’Administration sénégalaise est gangrénée. Comment un pays où la corruption est généralisée, comme une gangrène dans tous les corps, où les fonctionnaires de l’Administration ne respectent pas les heures de travail, où les fêtes et les cérémonies religieuses priment sur le travail, peut-il se développer ? Le problème de ce pays n’est ni Senghor, ni Diouf, ni Wade, ni Macky. Nous sommes tous responsables ! Et vouloir accuser un système ou un régime, c’est fuir ses responsabilités devant l’échec. Nos chefs d’État ne sont pas tombés du ciel. Ils sont nés, ont grandi et ont été éduqués dans la société sénégalaise. Durant leur passage à la tête du pays, ils ont travaillé avec la même Administration, depuis 1960. La vérité est que nous, Sénégalais, doivent être conscients que ce pays sera bâti par nous-mêmes. Sinon, il ne le sera pas. Nous devons mettre en avant l’intérêt général au service du Sénégal. Si chaque citoyen se donnait corps et âme pour le Sénégal, comme il le fait pour l’équipe «Navétanes» du quartier, nous connaitrions l’émergence. Dans le quartier, chaque habitant se donne sans compter et sans rien attendre, pour la victoire de l’équipe. Les habitants se mettent au service de celle-ci, sans contrepartie. Pris à l’échelle du pays, chaque citoyen devrait se mettre au service de la Nation avec le même engagement comme si c’était notre équipe «Navétanes». Se donner sans rien attendre en retour. Nous ne devons rien attendre de l’État, au contraire, nous devons servir l’État et exiger aux dirigeants de bien gérer et de rendre compte au peuple. Mais, malheureusement, nous, Sénégalais, préférons nous donner pour notre marabout que de servir l’État. Nous pleurons lorsque le lutteur du quartier perd son combat, la défaite de l’équipe nationale nous est insensible. Nous devons réinventer ce «commun de vouloir de vivre en commun» (comme disait Senghor) et au service exclusif de la Nation. Pour que notre pays soit prospère, il faudrait que nous, Sénégalais, nous changions de mentalité vis-à-vis de l’État, que nous considérons, hélas souvent, comme un adversaire à combattre. La majorité des Sénégalais assimile l’État à la personne morale qui le dirige. Or, l’État, c’est chacun parmi nous. La preuve, Senghor, Diouf et Wade sont partis. Et pourtant, l’État demeure. Macky Sall partira et l’État restera. Souvent, les acteurs politiques évoquent la continuité de l’État dans leur discours, sans comprendre que ce principe n’a de sens que lorsqu’un nouveau président de la République accepte de poursuivre l’œuvre de son prédécesseur, sans avoir la honte d’entendre les autres dire : «C’est l’œuvre de l’autre». POUR UN NOUVEAU MODÈLE POLITIQUE SÉNÉGAL Wade avait poursuivi les œuvres de Diouf, Macky termine les chantiers de Wade et son successeur achèvera ses projets. Le Sénégal ne s’en portera que mieux. Or, pour que cela soit une réalité, il faudra que les acteurs politiques se concertent, échangent sur des choses qui concernent la marche du pays. En dehors des périodes électorales, Macky Sall, Me Abdoulaye Wade, Idrissa Seck et les autres devraient pouvoir s’enfermer pour échanger sur la situation du Sénégal et de l’Afrique. Mais, vouloir se comporter comme des ennemis ne fera que retarder le pays. Et les citoyens attendent plus de cette élite politique, qui oublie souvent sa mission véritable. L’élite politique sénégalaise doit inventer un nouveau modèle de politique, qui pourrait inspirer le reste de l’Afrique. La concertation doit être institutionnalisée entre le Pouvoir, l’Opposition et les organisations socioprofessionnelles. Le nouveau modèle politique sénégalais doit être porté par l’ensemble de la classe politique et il doit se matérialiser par des concertations fréquentes et sincères entre acteurs. Car, le peuple sénégalais est mature, et penser que le radicalisme politique est la meilleure des recettes, c’est pratiquer la politique par les nerfs et sans le bon sens. C’est par le dialogue avec Abdou Diouf que Me Abdoulaye Wade avait réussi à baisser l’âge de l’électeur de 21 à 18 ans. Il savait qu’il était plus soutenu par la jeunesse. Et à la Présidentielle suivante, il a pris le pouvoir. Il faut de l’intelligence en toute chose. Il nous faut, également, un nouvel ordre national incarné par des acteurs politiques, de l’Opposition comme du Pouvoir, assez courageux pour briser les barrières idéologiques et oublier les querelles anciennes, afin de se retrouver pour se mettre au service de la Nation. Le Sénégal ne peut pas continuer à courir derrière le modèle démocratique occidental puisque, quelque part, nous n’avons pas le même cursus, ni le même niveau de développement économique. Les Français, par exemple, peuvent se permettre d’élire un nouveau Président tous les quatre ans, parce qu’ils ont le sens de la continuité de l’État, mais aussi leur niveau de développement n’en souffrirait guerre. Au Sénégal, nous avons encore du chemin à faire dans ce sens. Il faut donc que les acteurs politiques apprennent à cogérer la République, par une implication directe de l’Opposition dans le fonctionnement de l’État. Celle-ci a un rôle à jouer dans la marche de la République. Cela, les tenants du pouvoir doivent le comprendre et les opposants doivent avoir l’humilité de l’accepter. Il faut juste de l’audace et de la générosité. Ne pensons jamais que nous pourrons atteindre les objectifs de développement avec une élite politique en perpétuelle contradiction avec elle-même et avec son peuple. Au Sénégal, tout nous divise. Nous ne sommes d’accord sur rien, pas même sur les dates de la Tabaski ou de la Korité. Nous sommes un peuple difficile et difficile à administrer. Au Sénégal, nous ne reconnaissons les mérites des hommes qu’au lendemain de leur mort. Nous ne saluons l’œuvre de nos chefs d’État que lorsqu’ils quittent le pouvoir. L’opposant que nous soutenons, aujourd’hui, nous le combattrons dès qu’il accède au pouvoir. METTONS-NOUS AU TRAVAIL ! Bâtir le Sénégal exige de nous une prise de conscience vis-à-vis de l’État et de nous-mêmes, en tant qu’entité de cet État. Aucun chef d’État ne pourra développer ce pays, si nous, Sénégalais, n’acceptons pas de nous remettre en cause. Il est, quand même, facile de tout mettre sur le dos de l’État, si nous ne faisons pas une introspection pour déceler les germes de notre échec, qui sommeillent en nous. Les dirigeants d’aujourd’hui étaient les citoyens lambda d’hier. Et ceux de demain sont les enfants qui, aujourd’hui, jouent au ballon dans le quartier, copiant les tares de notre société. Alors, c’est maintenant qu’il faut agir sur la jeunesse pour bâtir le Sénégal de demain. Il n’y a point de miracle, pour développer ce pays, il faut d’abord l’aimer, accepter de le servir et travailler sans relâche. Nous devons bâtir notre pays ensemble, dans l’unité. Et, face à cette œuvre de construction nationale, chaque citoyen doit pouvoir faire sa propre évaluation, pour savoir ce qu’a été sa contribution. Qu’est-ce que nous avons fait pour notre pays ? Nous sommes des citoyens qui veulent toujours être assistés et pris en charge par l’État. Or, lorsque l’État prend en charge un citoyen, cela s’appelle un retour d’investissement. Mais ce dernier devrait être en mesure d’estimer son investissement pour l’État, afin de pouvoir s’attendre à une contrepartie. Deux pays africains doivent nous servir d’exemple. Il s’agit du Rwanda et de l’Éthiopie, qui ont fait des bons spectaculaires vers l’émergence. Et la particularité de ces pays, c’est qu’ils ont connu la guerre, avec des cortèges de morts. Le Sénégal, malgré sa stabilité, continue à trainer les pieds. Il faut, toutefois, reconnaître les grandes réalisations faites de 2000 à 2019, dans presque tous les secteurs de la vie. Mais la remarque, c’est que les Sénégalais n’accompagnent pas leurs Présidents, une grande partie de la population se contentant de critiquer, sans participer à l’effort de guerre contre la pauvreté et pour un mieux-être. Mettons-nous au travail. Investissons-nous pour notre pays, sans nous soucier de celui qui est à la tête de l’État, car les Présidents passent et le Sénégal demeure. Alors, chaque citoyen doit se comporter en soldat, au service de la Nation. Mamadou Mouth BANE
Le : 2019-04-02 13:27:53 samseinfos