Dr Diop : « on sait pourquoi l’Etat est au coté des trafiquants de médicaments… »

0
32

« Les enjeux vont dépasser le problème de la grâce. C’est un enjeu de santé publique, de sécurité publique. Amadou Woury Diallo et Bara Sylla ont introduit au Sénégal des quantités énormes de faux médicaments qui auraient pu avoir des conséquences néfastes et dangereuses sur la population, a dénoncé le président du Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal (Spps), Docteur Assane Diop. 

« Je ne peux pas comprendre que la justice soit du côté de ces trafiquants-là » a martelé Dr Assane Diop..  Qui poursuit: « Cette grâce, on en a parlé depuis longtemps. Amadou Woury Diallo n’était pas éligible pour en bénéficier. On n’a pas besoin d’être juriste ou magistrat pour le savoir. »

La décision de la Cour suprême

Pour le;président du syndicat des pharmaciens du Sénégal,  il ne doit pas y avoir de débat là-dessus, encore moins de pourvoi en cassation. Mais, ils attendront, par respect et par confiance à  la justice du pays, la décision de la Cour suprême. Qui  motivera  leur position et les actions qu’ils auront à mener   éventuellement.

Grâce accordée à Amadou Woury Diallo

Pour rappel, la grâce accordée au trafiquant de médicament, Amadou Woury Diallo, à la veille de son procès, avait soulevé un tollé au Sénégal. A  tel point que l’Ordre des pharmaciens avait même annoncé une gréve pour dénoncer la décision du président  Macky Sall, avant de se rétracter en attendant de rencontrer le président de la République.

Qui a  reçu l’ordre des pharmaciens en audience et lui aurait fait des confidences pour le moins fracassantes. Il a révélé à ses interlocuteurs, selon le quotidien, que lui-même a été informé de l’identité de la personne graciée que quand il y a eu le tollé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici