COMMENT L’HÔTEL DE 15 MILLIARDS DE YÉRIM SOW A ÉTÉ DÉMOLI PAR LE PRÉSIDENT PATRICE TALON

60

SAMSEINFOS: L’expropriation récente du Noom Hotel de Cotonou du groupe Groupe Teyliom International de l’entrepreneur Yerim Sow a tout l’air d’une grosse affaire aux antipodes du narratif d’un pays réformateur, salué par ses nombreuses performances tant par la Banque Mondiale que par le FMI.

Afin de compendre les tenants et les aboutissants de cette affaire, Financial Afrik s’est adressé à toutes les parties prenantes qui, tant du côté de l’homme d’affaires sénégalo-ivoirien que de celui des autorités béninoises, observent un silence de cathédrale, réservant sans doute leurs munitions pour la Cour Commune (CCGA) à Abidjan et le CIRDI de Washington où le dossier, épineux et complexe, a été porté. Retour sur les faits, rien que les faits.

Le 28 février 2020, l’homme d’affaires Yerim Sow à la tête du groupe Teyliom* (1500 collaborateurs et un parc de 795 chambres) reçoit un appel téléphonique du ministre béninois des Finances l’annonçant que son hôtel est réquisitionné pour les besoins d’utilité publique. Le Bénin voudrait y ériger à la place le Monument Amazone.

Pris de court, l’entrepreneur s’est rendu en toute urgence à la convocation des autorités pour sauver son projet en construction depuis 2014 sur une surface de 2 hectares faisant l’objet d’un bail accordé au groupe sous l’ère de l’ancien président, Yayi Boni, remplacé depuis 2016 par le président Patrice Talon.

Bénéficiaire d’un code d’investissement et réalisé à plus de 90% pour un investissement de 15 milliards de FCFA, le complexe hôtelier a été réquisitionné comme le confirmeront les ministres des Finances et de Justice ainsi que l’Agence Nationale du Domaine et du Foncier du Bénin (« ANDF »). La décision a été rendue par le tribunal de première instance de Cotonou puis confirmée par la Cour d’appel.

En clair, le complexe a été réquisitionné pour démolition dans une procédure accélérée. L’homme d’affaires se voit notifier verbalement de faire la liste des investissements consentis pour un éventuel remboursement. Ce qui est fait mais sans suites à ce jour, alimentant les spéculations sur la protection réelle des investissements au Bénin, pays bien noté par la communauté internationale, avec un président qui connaît bien le monde des affaires pour en avoir toujours fait partie à travers ses différentes entreprises.

Du côté des officiels béninois, le silence est de rigueur. Toutefois une voix non autorisée évoque des délais contractuels échus depuis mars 2016 sans étayer ses déclarations par des preuves. Une prorogation de deux ans a été accordée, ce qui a ramené le délai imparti à mars 2018, détaille notre source. Un délai supplémentaire de 6 mois sera accordé jusqu’en novembre 2018. Pourtant, des sources proches du promoteur confirment que le projet est pratiquement achevé étant prêt pour la phase d’exploitation (voir photo).

Aujourd’hui, deux procédures judiciaires sont en cours. Le Groupe Teyliom a porté l’affaire à Washington devant le Centre International pour le Règlement des Différends relatifs aux Investissements (CIRDI) et devant la Cour Commune de Justice et d’Arbitrage de l’OHADA (CCJA-OHADA) à Abidjan afin, argue-t-on dans son entourage, de sauvegarder ses droits à être indemnisé du préjudice subi.

Au delà des raisons officielles avancées, à savoir une requisition pour les besoins de la construction du monument “Amazone”, force est de le dire, Yarim Sow n’est pas le premier investisseur hôtelier au Bénin à voir ces dernières années son projet stoppé net.

En effet, le futur complexe hôtelier en cours de construction appartenant à Ghaby KODEIH, opérateur économique béninois, et qui doit être exploité sous l’enseigne Marriot à Cotonou, situé également dans la même zone du Palais du Congrès, fait l’objet actuellement d’une réquisition des autorités béninoises.

De même, le Bénin Marina Hotel, anciennement appelé Hôtel Sheraton, édifice en béton armé qui surplombait Cotonou, propriété de l’homme d’affaires béninois Martin Rodriguez, après une cession intervenue entre l’Etat béninois et son groupe, a été nationalisé et retourné dans le patrimoine de l’Etat du Bénin puis démoli.

A cet effet, le gouvernement béninois a approuvé, en Conseil des Ministres du 31 juillet 2019, la contractualisation avec le Groupe Accor pour une mission d’assistance technique hôtelière et la construction, l’équipement et la gestion du futur hôtel Sofitel de Cotonou.

Face au mur de silence qui entoure l’affaire, d’aucuns font le parallèle entre les intérêts de certains officiels dans le secteur hôtelier et les déboires rencontrés par les investisseurs privés. C’est un secret de polichinelle en effet, le président béninois entretient une relation étroite avec le groupe Accor, propriétaire d’hôtels sous enseignes Ibis et Novotel, presents à Cotonou.

Cette affaire complexe repose la question de la protection des investisseurs privés. Que cela se passe au Bénin, pays modèle aux yeux de la Banque Mondiale et du FMI, ne change pas la problématique, mais le complique.

Y aurait-il un conflit d’intérêt entre le président Patrice Talon, concepteur du Bénin Révelé, et l’homme d’affaires Patrice Talon, riche promoteur présent dans le coton, l’hôtellerie et diverses activités ? Si tel était le cas, ne faudrait-il pas protéger le premier du second ?

Les investissements principaux de Teyliom en Côte d’Ivoire ont été réalisés dans les Télécoms avec MTN CI et dans la banque avec la Bridge Bank Group Côte d’Ivoire (BBG CI) qui a débuté ses activités en juin 2006 et est classée 9ème banque nationale sur 29 avec un total bilan de plus de FCFA 500 milliards au 30 juin 2020. Dans le secteur de l’hôtellerie, l’investissement total réalisé à date par le Groupe Teyliom est de FCFA 130 milliards avec un parc de 795 chambres (Radisson Blu Dakar au Sénégal, Yaas Hotel Almadies à Dakar au Sénégal, Seen Hotel Abidjan en Côte d’Ivoire, Noom Hotel Conakry en Guinée, Noom Hotel Niamey au Niger).

Le monument « Amazone », haut de 30 mètres , construit en métal avec une enveloppe en bronze, est érigé en mémoire des Amazones de Dahomey. L’ouvrage est situé presque en face de Sèmè-City, entre la clôture du Port autonome de Cotonou et celle du palais des Congrès de Cotonou. La construction de l’ouvrage est confiée à Li Xiangqun, de la société Beijing Huashi Xiangqun Culture & Art, Co..

60 Commentaires

  1. Sorry, I ran out of credit abilify maintena uk price The government is disclosing the renewal as part of an effort at greater transparency after former intelligence contractor Edward Snowden leaked details of top-secret US surveillance programs to the media, Reuters said.

  2. Have you got any qualifications? female rx plus in india KNDL has defended its stance towards its workers, with a statement company today reading: « Kuehne & Nagel continually reviews its warehousing and transport networks in order to ensure that the company provides the most efficient service to its customers.

  3. It’s serious proextender system price in india In the country’s first high-class jet tender, which the Boeing F-15K won in 2002, it took three years for the first delivery, in 2005. The second high-class jet tender, awarded to Boeing F-15K again, in 2008, only took two years until delivery because the production lines already existed, experts say.

  4. I’ve just started at clonidine 0.2 mg tablets • President Obama told PBS he is certain that the attack was carried out by the Syrian government and that he has yet to decide what course of action to take, but that he has been presented several options by his national security staff.

  5. I’m at Liverpool University dianabol tablets uk Participants will be expected to complete an online survey and complete an online programme of eight sessions. This will cover issues such as stress management, social support and communication. Teens can participate in the online programme during their own time and at their own pace.

  6. Just over two years antabuse us This is an immediately handsome bike. Elegant and understated, its paint job marries a classic deep blue finish with bright white flourishes around the bottom bracket and on the seatstays. There’s something undeniably British about the way the Once More looks.

  7. How much were you paid in your last job? dapoxetine contraindications Hence the extraordinary step taken last week by France, Portugal, Spain and Italy, of denying airspace to Bolivian president Evo Morales’s executive jet, wrongly suspected of carrying Snowden from Moscow to Latin America.

  8. I’m a trainee pristiq pill color The fest has a good track record on that score. Last year’s “Reykjavik Calling” concert featured the band Of Monsters and Men. They went on to sell nearly 1 million copies of their debut by riding the coattails of Mumford and Son’s nu-folk-rock movement. Then again, given their sound, and that they don’t have a high press profile, few know they actually hail from Iceland.

  9. What do you do? amaryl apt complex barbados The Miami Herald is pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what’s in the news. Some of the comments may be reprinted elsewhere on the site or in the newspaper. We encourage lively, open debate on the issues of the day, and ask that you refrain from profanity, hate speech, personal comments and remarks that are off point. Thank you for taking the time to offer your thoughts.

  10. I have my own business levofloxacino dor de garganta Rejection or graft-v-host disease is a serious complication of bone-marrow transplants, particularly where tissue matching between donor and recipient is not perfect, and is one of the most difficult challenges faced by patients and their doctors.

  11. How many days will it take for the cheque to clear? flagyl 250 mg comprimidos para que se utiliza « We generated stand-out contributions from our areas offocused investment in the emerging and international markets andNegative Pressure Wound Therapy, » Bohuon said. « As expectedOrthopaedic Reconstruction had a slow quarter and we anticipatea better second half. »

  12. I’m training to be an engineer fucidine comprimidos para que serve Ok I’m disabled, I’ve been bedroom taxed and I certainly don’t get the amount of money the @32 thinks we do. However, I will not let this government grind me into the ground. So likes of Gideon smirk face, toddler Gove, pudding boy Cameron and lie through my teeth IDS can go take a hike and I’ll keep my internal joy despite them.

  13. real beauty page vytorin vs zocor He hopes the better visual experience and 12-channel audio that Imax is rolling out with the laser upgrade will drive more moviegoers to want to see films in Imax, which typically cost a few dollars more than standard movie tickets

  14. I’d like , please cyproheptadine 4 mg tablet ivx Draghi has noted in the past that the ECB and the Fed are operating on conflicting tracks: The Fed is looking to gradually raise rates, while the ECB is sticking with a low-rate policy and is open to providing further help if the Eurozone economy — which failed to grow at all last quarter — should worsen

  15. Could you transfer $1000 from my current account to my deposit account? tofranil dosage NCSE justified its attack on the textbook by claiming 97 percent of scientists disagree that natural factors may have played a significant role in late 20th century warming

  16. How would you like the money? equivalent medicine to amoxicillin The battalion was in the news last December when members shot four employees of the town of Arcelia in nearby Guerrero state, including the director and deputy director of municipal transportation, as they drove on a rural road returning from a shooting range

Comments are closed.