Cercle des Amis de Adama Gaye annonce une campagne pour sa libération

0
22

Le Cercle des Amis de Adama Gaye s’est réuni à Dakar pour, d’une part, élaborer un plan d’actions, et d’autre part, mener une campagne de sensibilisation pour faire libérer, dans les plus brefs délais, le « prisonnier d’opinion Adama Gaye« .

Impliquer tout le monde

Pour l’atteinte de son objectif, le Cercle des Amis de Adama Gaye compte, dans les prochains jours, se faire entendre. A cet effet le cercle va organiser une tournée auprès des organisations de défense des droits de l’homme, des partis politiques, des leaders d’opinion, des autorités religieuses et coutumières que compte le Sénégal.

Une vaste campagne en perspective

Il envisage d’investir toute la presse nationale et internationale afin d’effacer la peinture dénigrante que le régime en place a dressé au sujet de la personne de Adama Gaye qui n’a fait qu’exprimer son opinion éclairée et fondée sur des preuves irréfutables autour de la gouvernance minière qui s’avère opaque.

Adama Gaye, un patriote viscéral

Connaissant le patriotisme viscéral de Adams Gaye et « sa volonté d’apporter la lumière sur la nébuleuse des contrats gaziers et pétroliers », le Cercle condamne jusqu’à la dernière énergie la détention « arbitraire d’Adama Gaye fondée sur le bon vouloir d’un Prince dont le seul but est de bâillonner tous les lanceurs d’alertes qui s’investissent et s’activent autour des scandales occasionnés dans la gestion de nos richesses minières ».

« Au nom de la sauvegarde de l’État de droit pour lequel des citoyens ont lutté et consenti des sacrifices énormes », le Cercle des Amis de Adama Gaye « exhorte tous les patriotes et démocrates du pays à signer la pétition lancée pour la libération du lanceur d’alertes ».

Préserver les libertés individuelles

« Il y va de l’avenir et de la préservation des libertés individuelles et collectives que le régime de Macky Sall veut confisquer, en faisant de l’intimidation, de la répression aveugle et de l’arrestation arbitraires ses armes », a indique le Cercle.

« Le Sénégal est connu à travers son culte de la justice et du refus de l’arbitraire » a rappelé le Cercle qui tend la main à tous les citoyens pour que « cessent définitivement les méthodes relevant de l’ère du Goulag et de Mansa Conko et consistant à maintenir en prison des gens dont le seul tort est d’éviter au Sénégal la malédiction du pétrole »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici