Etudes à l’étranger: Bigot assure que toutes les demandes ont reçu une réponse positive.

0
59

Ils pensaient bénéficier d’une exonération des frais d’inscription. Les étudiants sénégalais nouvellement établis en France se sont retrouvés dans une situation embarrassante, laquelle pourrait négativement impacter sur leur séjour dans l’Hexagone. L’ancien ambassadeur de France à Dakar, Christophe Bigot, alors sur le départ, avait promis une exonération à tous les étudiants sénégalais après l’entrée en vigueur d’une mesure de hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers dans les universités françaises.

Le diplomate avait alors assuré que toutes les demandes d’exonération qui étaient parvenues à l’ambassade ont reçu une réponse positive.

Mais sur place, la situation est tout autre pour nombre d’étudiants sénégalais qui ne parviennent pas à s’acquitter de l’intégralité des frais d’inscription.

Censés payer 170 Euros au titre des frais d’inscription, on leur a signifié une fois sur place, qu’ils vont devoir payer 2 770 euros, relaie dans ses colonnes le quotidien Enquête. Qui signale que les étudiants ont encore une semaine pour s’acquitter de cette inscription afin de poursuivre leurs études.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici